L’édito – juillet 2020

15 septembre 2020

Mis en ligne par jlmanif

Commentaire(s)

L’ÉDITO

Le dimanche 15 mars 2020, 36 % des Eyraguais ont soutenu l’alternance que nous représentions, séduits par notre engagement d’instaurer plus de transparence et de démocratie dans notre commune.
Ce que nous constatons aujourd’hui après trois Conseils municipaux : l’organisation de la mairie est encore plus cadenassée que par le passé, où les élus, quels qu’ils soient, sont sevrés d’informations au profit d’un pouvoir concentré entre les mains d’un seul homme.
Il suffit de regarder le contenu des délégations municipales : 24 sur 29 délégations concentrées sur le Maire, Il pourra sans en référer au conseil, passer et attribuer des marchés de biens et services jusqu’à 5 350 000 HT, autant dire qu’avec de tels montants, la Commission Appel d’Offres ne sert à rien !
Pour finir, la suppression de deux commissions majeures par rapport au précèdent mandat en dit long ! les commissions finances, et sécurité n’ont pas été reconduites sans aucune explication motivée.
Cette organisation renforce encore plus l’autocratie que nous dénoncions lors de la campagne.
Nous constatons le système qui est mis en place, c’est celui de l’ultra concentration des pouvoirs entre les mains du maire dans le but d’éviter toute forme d’opposition.
Nous nous opposons à un tel système, et nous nous y opposons d’autant plus que des solutions alternatives étaient possibles.
Les élus d’EYRAGUES ENSEMBLE ne sont pas au Conseil Municipal pour s’opposer a tout, mais, pour le devenir de notre village, nous pensons qu’informer nos concitoyens des dérives d’un pouvoir sans partage contribuera sur la durée à rompre avec le système actuel d’administration de notre cité !

Éric DELABRE

Articles similaire(s)

Résumé de campagne

Résumé de campagne

L'idée m'est venu de créer un article sur cette campagne électorale des municipales 2020. J'espère que ce petit résumé vous sera agréable. Avec toute mon amitié Jean-Louis MANIFACIER Éric Delabre conduira une liste Article paru dans " La Provence " le 14 novembre...

lire la suite

0 commentaire(s)

Aucun commentaire

Envoyer le commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Partager sur Pinterest

Partager